nolite metuere : ne craignez pas les signes du ciel


Mensuel d'informations générales de la consommation des crédulités


ERGODICITE ET LIGNES TEMPORELLES DU HASARD



Cette expression souvent employée dans nos articles, il convient d’en dire davantage à son sujet pour une meilleure compréhension. Le terme est emprunté au domaine des probabilités et des statistiques. Notamment à propos du calcul des évènements probables.


On appelle trajectoire stochastique l’examen d’une séquence de scénarios pratiqués sur une durée plus ou moins longue, associé à des écarts variables. Stochastique vient du sens grec du mot hasard en référence avec une mesure temporelle. Le processus stochastique est une référence à la dynamique des évènements qui se déroulent au fil du temps. Dans le passé, notamment au XVIIe siècle des auteurs s’intéressaient à une ancienne discipline appelée autrefois les climactères. A l’époque de Morin, Guy Patin son collègue du Collège de France rendait compte dans ses lettres de la vente à Paris d’un traité des climactères, sous le titre latin « de climacteris » publié en Hollande. Faisant état d’influences temporelles limitées, et similaires, à certaines périodes de l’année. Sur le mode périodique, tous les 2 ans, tous les 3 ans ou tous les 7, à 9 ans. Le sujet sombra dans l’oubli, jusqu’à ce que Dan Martin le remette à l’honneur en lui donnant, au cours des années 1970 à 2000, dans ses analyses de la lunaison publiées par la revue Astres, une application, particulière revue et corrigée par ses soins lors des aspects que les astrologues nomment rétrogradation planétaire. Dan Martin imaginait ainsi des usages climactériques spécifiques aux mouvements de Mars et de Vénus notamment. Ainsi il soutenait que tous les 12 ans vénus rétrogradait sur les mêmes zones du zodiaque. L’apport de Dan Martin se limitait à soutenir «un retour aux conditions antérieures». Du type vous cumuliez des succès féminins il y a 12 ans. Vous en cumulerez à nouveau 12 ans après grâce à Vénus. Une conception assez vague, et plutôt limitée, nécessitant surtout de relire ses analyses passées, se rapportant à des transits similaires. Sur le papier l’hypothèse de Dan Martin semblait séduisante. Cette construction s’écroule comme un château de sable lorsque l’on apprend, et surtout que l’on observe, qu’aucune des planètes du système solaire ne rétrograde au sens des astrologues. En somme il n’y a pas de retour périodique aux conditions antérieures, tous les 2,3,7 ou 12 ans dans les conditions expliquées. Du moins pas au sens des climactères. En revanche au sens des statistiques, et du calcul des probabilités, il y a une toute autre réalité qu’il convient maintenant d’exposer. Dan Martin se livrait à des amalgames.


L’Ergodicité, au sens probabiliste de ce mot, comporte bien la notion de retour aux conditions antérieures, mais dans une toute autre forme d’explication. En statistique les trajectoires très longues, c'est-à-dire débutant à une date certaine, et finissant à une autre date certaine d’une durée de plusieurs années, finissent par se ressembler les unes aux autres. Par conséquent du latin « ergo », chaque individu revient à ses propriétés de fond, si ces propriétés existent réellement. Cela permet la détection des caractéristiques à long terme d’un individu. Ce qu’ignorent les astrologues. Vous vous mariez deux fois. Chaque ménage formé dure plus de dix ans. Cela signifie en application de l’ergodicité, soit vous divorcerez, ou vous vous séparerez, au bout de 10 ans d’une nouvelle vie de couple, soit vous vivrez une période de solitude, suite à une séparation à la fin de la même période de 10 années. Retour, plus ou moins temporaire, à l’état de vie solitaire. L’analyse des scénarios passés, pour reformer un couple, permettra de prédire, avec un degré de probabilité plus élevé, l’événement permettant d’arriver à une réalisation effective parmi une série d’événements possibles. Les spécialistes du retour d’affection se recrutent, de préférence dans les activités statistiques,  plus que dans celle des divinateurs. Autrement dit confiez votre problème affectif à un probabiliste au lieu d’un astrologue. Une variable temporelle nécessite une prise en compte importante. Une première rupture à un âge avancé a pour conséquence une difficulté accrue ensuite de refaire sa vie affective, en beaucoup moins bien. L’ergodicité nécessite l’expérience préalable dans la durée, laquelle se rapporte aux propriétés réelles existantes. Autrement dit un partenaire abandonné plus de 2 fois, refera sa vie dans de meilleures conditions que celle ou celui largué à une seule occasion par la mise en évidence passée de la faculté de survivance affective pour briser la solitude.

L’ergodicité a une autre fonction. Celles et ceux cumulant un haut statut social, avec d’importants revenus, sur un coup de chance, sont exposés à ne pas les retrouver en cas de déchéance sociale survenant fortuitement. Ces personnes sont exposées à revenir à leur statut antérieur, avant leur élévation, par application du retour à la situation passée. Ces gens font la Une aujourd’hui. Demain ils retomberont dans l’anonymat et l’oubli. Cela signifie qu’un succès provisoire ne se renouvelle pas. Tout comme les joueurs amateurs sur les champs de course. Les premiers jeux sont gagnants, puis les paris suivants perdants, jusqu’à ce que les gains accumulés soient totalement dilapidés, suivi ensuite de la débâcle financière du joueur. Gagner aux courses hippiques ne s’improvise pas. Aux premiers effets de chance des gains faciles s’ajoute la poisse, de tout perdre. Cela se calcule statistiquement. Vous n’avez pas gagné avant, vous perdez après. Votre ligne stochastique antérieure était la pénurie d’argent, sur une longue période, après une brève éclaircie vous retournez à cette situation passée avec des dettes à acquitter, souvent en moins bien. Votre caractéristique à long terme n’est ni le jeu, ni l’aisance financière.


La maitrise de l’ergodicité permet de mieux affiner les pronostics individuels avec un taux important de succès et de réalisations.


Dan martin / Sybille de Panzoust

 

φSybille de Panzoust